Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d198138522/htdocs/site2018/wp-includes/post-template.php on line 284
Vidéo : Comment un traçage dangereux et/ou un manque de signalétique mènent à un accident | Blog | BikeSolutions

Vidéo : Comment un traçage dangereux et/ou un manque de signalétique mènent à un accident

Un cas d’école ! Voilà exactement ce qu’il ne faut pas faire, tant du point de vue de la sécurité des aménagements que du comportement des riders.

Ce groupe d’Argentins s’est laissé aller sur une piste noire dans les Alpes mais a eu une drôle de surprise en arrivant sur un virage. Vidéo et analyse.

Avant tout chose, nous tenons à préciser qu’il manque des informations importantes avant de se faire un jugement : cette piste était elle ouverte ? La signalétique était elle bien en place ? (ces deux questions sont reliées…). Dans la suite de cette analyse, faisons comme si cette piste était bien ouverte. Voilà la vidéo film embarqué :

Une fois que l’on a compris qu’il n’y avait rien de grave, la première réaction est de sourire !  Mais on ne peut pas s’empêcher de penser que cela aurait pu être bien plus grave. Comme souvent dans ces cas là, cela résulte de plusieurs facteurs qui jouent ensemble:

  • Le comportement des riders : Se lancer à fond sur une piste clairement de niveau difficile, en aveugle sur des gros sauts sans l’avoir reconnue avant calmement, ce n’est pas bien malin… De plus, se suivre comme ils le font a provoqué un « empilement » au bout car une fois le saut enclenché, il n’y avait plus rien à faire pour éviter le copain en dessous…
  • La signalétique : On peut se dire, en voyant le premier puis le second gap, que ces difficultés mériteraient un panneau « danger » clairement identifié dans la norme, et qui sert à cela : prévenir d’un évènement particulier sur le parcours. Même sur un parcours noir, de tels obstacles à réussite obligatoire (notamment le premier gap) nécessiteraient un panneau de ce type.

Un tel panneau, issu de la norme, n’aurait pas été superflu..

  • Le traçage de ce virage : Bien sûr, en regardant la vidéo on a tendance à se dire que le crash était une évidence. Mais de par notre métier, nous sommes les premiers à savoir que les traceurs de pistes ne font pas ce qu’ils veulent, c’est pour cela que parfois, certaines bizarreries peuvent se produire. Ce n’est donc pas approprié de juger le travail des autres de ce point de vue. Par contre la sécurité doit rester la priorité. Si ce drop suivi du virage à gauche était indispensable après cette ligne droite, il était impératif de ralentir les riders via une signalétique ET un aménagement ralentisseur, à définir sur place. Les deux devraient être ensemble pour fonctionner.

Notons que nous ne remettons pas en cause la qualité globale du travail des aménageurs de ce bike park (que nous ne nommons pas), mais cette vidéo d’une courte section est une bonne illustration d’une des facettes de la problématique de la signalétique et du comportement des riders, qui restent les premiers fautifs dans ce cas là.

Il n’est pas inutile non plus de rappeler que les North Shores ont déjà occasionné des décès sur des pistes de descente aménagées (pas beaucoup, mais il y en a eu), et ces gars là sur la vidéo ont eu de la chance. La signalétique harmonisée issue de la norme est là pour éviter ce genre de chose !

On rappellera que nous ne savons pas si ces vététistes sur la vidéo ont roulé sur une piste ouverte ou fermée. Si la seconde option était la bonne, leur mésaventure est exactement ce que risquent tous les pratiquants s’aventurant dans des pistes fermées (manque de signalétique, north shores en travaux, trous, outils manuels et/ou pelle mécanique sur le parcours etc…).