Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d198138522/htdocs/site2018/wp-includes/post-template.php on line 293
Trysil, Norvège : 25.000 journées-VTT et 77 emplois créés en 2 ans. Interview de la directrice de Destinasjon Trysil | Blog | BikeSolutions

Trysil, Norvège : 25.000 journées-VTT et 77 emplois créés en 2 ans. Interview de la directrice de Destinasjon Trysil

Gudrun SANAKER LOHNE, la directrice générale de Destinasjon Trysil, nous parle des impacts économiques et sociologiques du développement de la Trysil Bike Arena depuis que le projet a commencé en 2014 avec BikeSolutions. Le développement est toujours en cours, mais on peut d’ores et déjà parler de success story !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

BikeSolutions : Bonjour Gudrun, peux-tu nous présenter Trysil en quelques mots?

Gudrun Sanaker Lohne : Trysil est la plus grande station de ski de Norvège. Une station bien pensée, très familiale et moderne, développée ces 50 dernières années. Depuis 2014 nous avons développé une offre VTT tournée vers les familles. Le nouveau bike park, les sentiers VTT naturels et spécifiques de niveau vert jusqu’au noir, de la location de vélo, l’école de vélo, les sorties guidées, les évènements et l’hébergement au top (bike in – bike out) font de Trysil une destination parfaite pour l’été et l’automne pour une sortie nature en famille.

Gudrun SANAKER LOHNE, qui a la gentillesse de répondre à nos questions.

Photo : Destinasjon Trysil

Peux-tu nous donner quelques chiffres clés à propos de la Trysil Bike Arena?

Nous avons investi 16 millions de couronnes (1.75M€) jusqu’à ce jour, nous prévoyons d’investir au total 25M de couronnes (2.7M€) jusque 2020.

Nous avons eu en 2016 environ 25.000 journées VTT.

Trysil est aujourd’hui en première place en Norvège pour la pratique VTT familiale, et probablement en première place sur toute la Scandinavie.

Pourquoi as-tu supporté le projet depuis que BikeSolutions a présenté le Masterplan en 2013?

Nous cherchions un produit estival phare depuis plusieurs années. Le Masterplan et les explications de BikeSolutions à propos des possibilités de développement à Trysil comparées au reste des autres destinations VTT nous a convaincu qu’il était possible d’être l’un des leaders du marché, à condition de faire les choses bien et complètement.

Le Flowtrail Magic Moose, desservi par une remontée mécanique, fait 7km de long.

Photo : Destinasjon Trysil

Depuis le début du projet, quels sont les impacts qui ont été identifiés? Plus spécifiquement, quels sont les impacts économiques qui ont été observés en 2016 et 2017, comparés à la situation de 2013 ou il n’y a avait presque rien?

La Trysil Bike Arena a créé 77 emplois directs à Trysil cette saison 2017. En plus de cela, on note une augmentation des nuitées commerciales de 25% entre 2015 à 2016, une augmentation de l’utilisation des résidences secondaires locales, mais aussi une augmentation des autres activités et du merchandising. De nouveaux produits touristiques émergent, comme le mini-golf et l’accrobranche qui profitent de la masse de gens venus pour le vélo. On voit aussi de nouvelles entreprises liées aux services autour du vélo.

Nous avons une grande différence entre l’hiver et l’été. La problématique que nous avions était qu’il fallait recruter beaucoup de monde la saison d’hiver, sans que nous n’ayions d’emploi à proposer à ces gens l’été. Cela devenait de plus en plus difficile. Aujourd’hui il devient possible d’employer des gens à l’année, avec des entreprises qui peuvent tourner toute l’année. Par exemple, cette année nous avons 6 restaurants qui ont ouvert l’été pour la première fois, alors que d’habitude ils ne sont ouverts que l’hiver.

On constate également une augmentation de la demande immobilière, ce qui conduit à des projets de développement dans ce secteur.

La commune a aussi un problème général avec la baisse de population depuis plusieurs années, qui a une impact sur l’économie. Or, en 2016 la population a augmenté de 25 personnes, et il semble que 2017 confirme cette tendance.

Qui sont ces nouveaux clients ?

Nous attirons surtout des familles norvégiennes et suédoises. Certaines ont leur propre résidence à Trysil qu’elles n’utilisent d’habitude que l’hiver. L’année dernière nous avons vu une augmentation de location de résidences et de chambres d’hôtel.  Les gens viennent surtout de la Norvège de l’est (où est situé Trysil, NDR). Il y a aussi maintenant de nombreux groupes d’adultes qui viennent, hommes ou femmes, pour rouler sur la Trysil Bike Arena. Nos évènements attirent aussi du monde, comme le festival Utfukt.

La pumptrack au départ des parcours, construite à la place d’un practice de golf.

Photo : Destinasjon Trysil

Selon toi, à quel niveau BikeSolutions a été important dans ce projet?

Vous avez apporté compétence et connaissance sur tout ce qui touche au développement de l’activité VTT, et vous avez su adapter cela pour Trysil avec le Masterplan.

Votre expérience a donné confiance aux décisionnaires locaux pour valider le projet.

Enfin, vous avez apporté toute la compétence pour construire les aménagements, en transférant petit à petit ce savoir aux équipes locales.

La légendaire double bosse – moustache, sur le parcours « French Moustache ».

Photo : Destinasjon Trysil

Comment vois tu le futur du VTT à Trysil?

Je pense qu’on a enfin trouvé notre activité phare sur l’été/automne. Cela met Trysil sur la liste des options pour des séjours de vacances en famille sur cette saison. En comparaison de l’hiver avec le ski, c’est un petit projet lorsque l’on regarde les coûts. Mais je pense que les impacts sont énormes : plus d’emplois à l’année, plus d’entreprises viables à l’année (ce qui augmente la qualité sur service en hiver aussi), et j’espère un impact positif sur l’augmentation de la population à Trysil.

Un message spécial pour les français qui nous lisent?

Venez nous voir !

 

Tusen takk Gudrun !

 

Pour en savoir plus :

Page Facebook du projet et site web.

Notre page projet ici et ,

Ainsi que des articles de blog sur le projet ici, ici, et ! 🙂