Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d198138522/htdocs/site2018/wp-includes/post-template.php on line 284
Développement de pistes VTT chez les Inuits à Kangiqsujuaq – Canada – Vidéo ! | Blog | BikeSolutions

Développement de pistes VTT chez les Inuits à Kangiqsujuaq – Canada – Vidéo !

Non, ce n’est pas BikeSolutions qui  anime ce projet, mais les habitués du blog savent bien qu’on ne parle pas que de nous ici ! Voilà un beau projet initié par le consultant québécois Frédéric Asselin. Un fantastique exemple de développement ou la pratique du VTT sert au développement social d’une région isolée.

Pour Frédéric Asselin, développer des sentiers VTT, ce n’est pas juste pour le fun de ceux qui vont rouler dessus. Cela peut servir à autre chose. Comme par exemple donner une occupation à des jeunes, poursuivre un objectif, observer un travail évoluer jusqu’à son accomplissement, entretenir la santé physique et morale, etc…

Développement de sentiers VTT dans le grand Nord, Bienvenue à Kangiqsujuaq !

Frédéric le démontre déjà toutes les saisons à la Coopérative de la Vallée Bras du Nord proche de Québec, qu’il dirige : chaque année, des jeunes en réinsertion sont accueillis sur des projets de création de sentiers VTT. Bien entendu, ils sont encadrés par des professionnels et la productivité n’est pas celle qu’on pourrait attendre d’une si grosse équipe si elle était spécialisée, mais l’objectif n’est pas là ! L’objectif, c’est bien de retrouver un sentiment d’estime de soi au travers d’aménagements utiles, d’apprendre le travail en équipe, et de voir une réussite se construire avec la patience, le travail et le temps.Le tout en milieu naturel…

Pour prendre connaissance de ce projet social en cours à Kangiqsujuaq (prononcer Kanguiksoudjouaque !), à l’extrême nord du Québec chez les Inuits., voici une vidéo bien plus parlante que du texte, en québécois dans le texte !

Kangiqsujuaq bike trail project from Paul-Henri Callens on Vimeo.

En plus de l’éloignement, on voit que le terrain très minéral et humide pose quelques problèmes, et notamment l’impact paysager qu’il ne faut pas sous estimer dans ces contrées où les lichens et les herbacées mettent des dizaines d’années à repousser : « une vraie responsabilité » assure Frédéric, et donc une pression supplémentaire pour léguer aux générations futures des sentiers durables.

Une mise à jour du projet sur 2013 est proche d’être publiée, donc revenez voir le site d’ici quelques semaines pour voir l’avancée du travail.

Dans notre blog, nous avions déjà évoqué un sujet similaire, où le VTT a été utilisé comme moyen de reconstruction psychologique de délinquants. Eh oui, le VTT ce n’est pas que du fun !